Statistiques

Collecte : progression de l'identification




Selon les chiffres publiés par l'ANFR le 07/06/2024, il reste 3 214 supports 4G à identifier parmi les 26 785 supports activés en 4G.
Parmi les supports activés,  26 379 sites sont équipés en 4G/700 MHz. Il en reste ainsi 4047 à identifier.


Progression de la collecte en 5G SA (actualisation 16/06/2024)

Par site

Au 16 juin 2024 à 9 h, 2372 sites émettant en 5G SA 3500 MHz sur 6355 équipés ont été identifiés par un contributeur RNCmobile, soit : 37,3% d'entre eux.
Les sites n'émettant qu'en 700 MHz ne concernent à ce jour que quelques sites expérimentaux (Boulogne-Billancourt et communes voisines et région montpelliéraine).


Par cellule


Par département/cellule

Au moins 59 départements sont concernés par la 5G SA(*), soit plus de 60%.
Les départements de l'Île-de-France sont sur-représentés grâce à la plus grande densité de sites émettant en 3500 MHz et à la présence de plusieurs contributeurs actifs.
La Gironde et le Var tirent néanmoins leur épingle du jeu et se hissent dans les 5 premiers départements.
Paris, avec 293 sites détectés en 5GSA sur 358 antennes émettant en 3500 MHz atteint l'un des meilleurs taux de détection (soit 81,8 %).
(*) Un même TAC peut couvrir deux départements (16&17, 79&85,..). Certains TAC débordent sur un département voisin (83,24,...).


Répartition des sites émettant en 4G

Le 08/06/2024 à 9 h.

Les antennes équipées d'au moins trois des quatre fréquences 4G attribuées à Freemobile (3CA+4CA) concernent 83,0 % des sites équipés en 4G - soit plus des 4/5ème des sites 4G - (hors 17 zones blanches non déclarées en 4G et 13 sites actifs en 3G, mais non activés en 4G situés en dehors des zones blanches).
Les sites ne disposant que d'une seule fréquence ne représentent que 1,15 % des supports 4G.

Rappel : Il s'agit des fréquences collectées par les contributeurs à RNCmobile. Les sites concernés peuvent donc émettre sur d'autres fréquences que les seules fréquences collectées.


Évolution des 4 fréquences utilisées en  4G


    • La fréquence 700 MHz (4G+++, 4G++, 4G+ & 4GZB) est utilisée sur 94,7% des sites émettant en 4G.
    • La fréquence 1800 MHz (4G+++, 4G++, 4G+ & 4GHZB) est utilisée sur 96,3% des sites émettant en 4G (hors zone blanche).
    • La fréquence 2100 MHz (4G+++, 4G++, 4G+ & 4GHZB) est utilisée sur 46,7% des sites émettant en 4G (hors zone blanche).
    • La fréquence 2600 MHz (4G+++, 4G++,4G+ & 4GHZB) est utilisée sur 93,1% des sites émettant en 4G (hors zone blanche).

Rappel : La fréquence 700 MHz a vocation à être utilisée sur toutes les antennes. Seules les antennes partagées entre les 4 opérateurs (Métro, Tunnels & Établissements en diffusion "Indoor") peuvent échapper à cette règle.
La fréquence 1800 MHz est généralement utilisée sur toutes les antennes à l'exception des zones blanches. Dans ce cas, la fréquence 800 MHz est diffusée pour tous les opérateurs sur une largeur de bande de 20 MHz. A ce stade, le 700 MHz n'est diffusé que par Freemobile.
La fréquence 2600 MHz a été utilisée initialement sur toutes les antennes équipées en 4G. Cette logique s'est poursuivie à l'exception de 2 situations : les antennes dédiées aux lignes à grande vitesse (LGV) et les antennes susceptibles de perturber le fonctionnement d'installations analysant les fréquences radio (Observatoire de Nançay, par exemple). De plus, depuis 2023, avec la disponibilité de la fréquence LTE 2100 MHZ en 15 MHz, les nouveaux sites en zone peu dense sont équipés d'une configuration "Light" n'intégrant pas cette fréquence.



Évolution de la collecte en 4G


En faisant abstraction des antennes collectées avant le 1er janvier 2018, le cumul des sites équipés en 4G/700MHz (21 365 sites) dépasse largement celui des sites équipés en 4G/1800MHz (13 071 sites), qui lui-même dépasse le cumul des sites équipés en 4G/2600 MHz (10 736 sites). Les antennes collectées en 4G/2100 MHz - dont l'autorisation permettant leur activation en 4G remonte au 21/08/2021 - représentent désormais 9 891 sites.
Le cumul des supports 4G se situe entre les deux (14 548 sites). Le rythme d'ajout de nouveaux supports 4G aura donc été un peu inférieur aux 2000 sites par an sur cette période et ce, hors de toute évolution de sites 3G pré-existants (upgrade 3G vers 4G quasiment terminé en 2017).
Ce dernier constat reflète l'ouverture croissante de sites non équipés en 4G/2600 MHz (essentiellement des sites dédiés aux lignes à grande vitesse et des sites dédiés à des équipements et locaux intérieurs : métros, centres commerciaux, espaces culturels, administrations).

Rappel : Les 967 antennes émettant en 700 MHz - collectées avant le 1er janvier 2018 - ne sont pas comptabilisées.




En se limitant aux sites  collectés depuis le début de l'année 2023, la progression des antennes équipées en 4G/700 MHz (3 070 sites) est de 1,4 fois celles équipées en 4G/1800 MHz (2 144 sites).

  • Le cumul des sites équipés en 4G/2100 MHz atteint 5 271 sites sur la période.
  • Le cumul des sites équipés en 4G/2600 MHz atteint 1 961 sites sur la période.
  • Le cumul des supports 4G s'établit à 3 577 sites sur la période.

Le différentiel avec le nombre de supports 4G s'explique par les activations de plus en plus nombreuses de sites dédiés aux lignes à grande vitesse équipés en 1800 MHz 4x4MIMO ainsi qu'aux sites mutualisés non équipés en 2600 MHz  (Métro, sites Indoor).

Rappel : Les 4 620 antennes émettant en 2100 MHz - collectées avant le 1er janvier 2023 - ne sont pas comptabilisées.


Projection sur l'ensemble des antennes collectées en 4G





Collecte vs cibles Odyssée 2024

Dans le cadre de la présentation du projet Odyssée 2024, ILIAD a annoncé le 7 mai 2019 se fixer trois cibles en matière de téléphonie mobile.


Odyssée 2024 : cible n° 1

Cible atteinte le 1er janvier 2020.


Odyssée 2024 : cible n° 2

Cible atteinte à 95% à la fin de l'année 2020 et à 98,5 % à ce jour selon l'ANFR.


Au 8 juin 2024, il manquait 1 239 sites à collecter en 700 MHz pour que la totalité des sites déjà identifiés le soient aussi en 700 MHz. La faible progression de ce nombre traduit principalement la difficulté de collecte des sites en zone blanche (~45% des sites actifs collectés).

NB : D'après les chiffres publiés par l'ANFR le 7 juin 2024, il manquait 406 sites à activer en 700 MHz - soit 1,52% des sites activés à ce jour. Il s'agit pour l'essentiel de sites partagés et/ou n'assurant pas de couverture extérieure. Seuls 144 sites sont déclarés en réseau propre (Sites récents [décalage allumage du 700 MHz pour la protection de la TNT : 90 en excluant les activations des derniers mois], sites Indoor déclarés en réseau propre : centres commerciaux, gares, ou encore sites abandonnés ou sur le point de l'être : non-renouvellement de bail à l'échéance rapprochée, blocages divers : château d'eau, problèmes de voisinage, etc...).


Odyssée 2024 : cible n° 3

ILIAD a également annoncé se fixer comme objectif d’exploiter 25 000 antennes en 4G à la fin de l'année 2024. Cet objectif à été ramené à 2023 selon le communiqué de presse ILIAD du 16 mars 2021.



Cible atteinte à 100 % au 17 août 2023 selon les chiffres de l'ANFR, puisque 25 025 sites disposaient d'au moins une fréquence 4G active à cette date.


Engagements "New Deal" : cible n° 4

Les engagements du programme "New deal Mobile" prévoient que les anciens sites en zone blanche centre-bourgs soient intégralement convertis en 4G d'ici à 2022(*) dont les trois-quarts avant fin 2020.

(*) Cet objectif n'a pas été atteint au 31 décembre 2022. On ignore les dispositions prises par l'ARCEP pour mettre une fin à cette situation. L'ARCEP semble néanmoins capable de le constater comme indiqué ci-dessous.

Obligation : 100% au 31 décembre 2022Constat ARCEP au 31 décembre 2022 :Actualisation : Au 31 décembre 2023, le taux de 96% a été porté par l'ARCEP à 98,6%.

NB : Il resterait 17 sites à équiper en 4G en totalité pilotés par les trois autres opérateurs.
En réalité, une bonne partie d'entre eux correspond à des retards de déclaration du côté de Freemobile dans la mesure où ils sont déjà déclarés opérationnels chez l'opérateur pilote.


Engagements "New Deal" : cible n° 5

De plus, les 5000 sites de la couverture ciblée devraient suivre le calendrier prévisionnel suivant :

Source : Couverture mobile : dispositif de couverture ciblée guide pratique à destination des maires (janvier 2019)


Avancement du dispositif de couverture ciblée (ARCEP 31 décembre 2023) :

NB : 5 310 sites en zone blanche (centre-bourgs et couverture ciblée) ont été activés au 1er juin 2024. Pour le moment, environ 46 % de ces sites ont pu être collectés en 4G par la communauté RNCmobile.






Les publications de l'ANFR sont transférées ici.